Lors de vos rencontres familiales durant les fêtes de fin d’année, il est possible que le sujet de Bitcoin s’invite dans vos discussions. Un des sujets chauds en ce moment est sans aucun doute, la fluctuation de son cours. C’est un sujet qui pourrait probablement inquiéter certains membres de votre famille. Mais comment les rassurer face à la volatilité du prix de Bitcoin ?

Pour débuter, voici un extrait tiré de mon livre Tout sur Bitcoin couvrant ce sujet. Je décris dans cette section du livre certains facteurs et mécanismes donnant sa valeur à Bitcoin.

Bitcoin : une offre inflexible

Les variations de prix de Bitcoin sont spectaculaires. Il n’est pas rare que le prix varie de 30 % en une seule journée, de quoi donner des cheveux blancs à certains investisseurs. Une des raisons de ses fluctuations est la taille relativement petite du marché Bitcoin. La capitalisation totale de Bitcoin a dépassé les 1 000 milliards de dollars US début 2021. Pour comparaison, le marché de l'or est de 10 000 milliards de dollars. Un marché de la taille du Bitcoin peut encore être affecté par les mouvements de certains gros joueurs communément appelé whales, baleines en français, qui peuvent probablement faire bouger le marché. On peut s’attendre à ce que ce soit de plus en plus difficile de faire bouger le marché à mesure qu’il grandira.

La raison principale expliquant les fluctuations de prix est le fait que l’offre de nouveaux bitcoins est absolument inflexible. Le nombre de bitcoins en circulation n’excédera pas 21 millions. Dans tout marché, quand le prix d’une commodité monte, sa production augmente et elle baisse quand son prix baisse. Ce sont ces ajustements de production qui gardent le prix de la plupart des commodités relativement stables. Il n’y a qu’à regarder le pétrole. Lorsque les pays de l’OPEP décident de ne pas ajuster la production à la hausse ou à la baisse selon la demande mondiale, l’effet sur le prix du pétrole est immédiat. Avec Bitcoin, on ne peut pas ajuster à la baisse la production, donc lorsque la demande baisse, c’est le prix qui baisse et non la production. Même principe quand la demande augmente. La production ne pouvant s’ajuster, c’est le prix qui monte. C’est aussi simple que ça ! Comme personne ne contrôle Bitcoin, ce n’est pas la production qui s’ajuste, mais le prix (et c’est tant mieux !).

Ce phénomène est assez simplement résumé dans ce post de Satoshi publié en février 2009 sur p2pfoundation.ning.com :

“En ce sens, ça se rapproche plus d’un métal précieux. Au lieu que ce soit l’offre qui change pour garder le prix constant, l’offre est prédéterminée et c’est la valeur qui change”. (Traduction libre)

Maintenant que nous comprenons mieux les raisons derrière cette volatilité, attardons-nous à l'apparente stabilité de la monnaie d’État.

La monnaie d’État

En réalité, l’apparente stabilité de la monnaie d’État n’est qu’une illusion. Cette stabilité relative a un coût caché que l’on appelle l’inflation. En effet, dans nos sociétés occidentales, la cible d’inflation des différentes banques centrales est en général entre 1% et 3%. C’est donc dire que votre monnaie perd jusqu’à 3% de sa valeur chaque année. De plus, il faut savoir que l'inflation réelle ou votre réelle perte de pouvoir d’achat, est probablement bien plus grande. En effet, la technique utilisée pour calculer cet indice n’est qu’un modèle et il est possible qu’il ne représente pas correctement la réalité de tous les ménages.

En somme, lorsque vous conservez vos avoirs en monnaie d’État, vous êtes assuré de perdre 3% (ou plus) en pouvoir d’achat chaque année. C’est pour cette raison que la plupart des gens se tournent vers les investissements ou l’immobilier pour protéger leur patrimoine. Par contre, avec les investissements vient une part de risque et c’est justement tout cet afflux de capitaux, à la recherche d’actifs, qui fait augmenter le cours de la bourse et le prix de l’immobilier, contribuant du même coup à l’inflation.

Le retour de l’épargne

De nos jours, l’épargne, c’est-à-dire l’action de garder en réserve une partie de ce que l’on gagne, est de moins en moins encouragée à cause des taux d’intérêts faméliques offerts par les banques ainsi que des effets de l’inflation.

C’est ici que Bitcoin tire son épingle du jeu. Avec son offre strictement limitée, Bitcoin ne souffre pas de l’inflation comme la monnaie d’État. Il est certes sujet à la volatilité, mais cette volatilité devrait normalement diminuer à mesure que la valeur de Bitcoin monte.

En résumé, pour épargner, vous avez le choix entre perdre 3% tous les ans avec la monnaie d’État ou d’épargner avec Bitcoin et accepter la volatilité de son prix.

Et justement, une des façons de limiter les effets des fluctuations de prix sur votre épargne est l’achat régulier aussi appelé DCA, Dollar Cost Averaging en anglais. Lorsque le cours du Bitcoin est bas, vous accumulez plus de bitcoins pour le même prix et lorsque le cours du Bitcoin est élevé, vous augmentez la valeur de votre épargne. Cette méthode permet de lisser le risque pour épargner sereinement sur le long terme.

Donc, si vous souhaitez en savoir plus au sujet de Bitcoin, nous vous invitons à vous procurer le livre de David que nous proposons en vente ici. De plus, si vous souhaitez offrir pour Noël, l’indispensable pour commencer à acquérir des bitcoins et les conserver de manière sécurisée, nous proposons une superbe box de Noel ici.

Bio de l'auteur

David St-Onge est l’auteur du livre Tout sur Bitcoin actuellement disponible dans notre Bitcoin Starter Pack. Il est diplômé en informatique et a fait ses premières armes comme développeur en 2005. En 2016, il est devenu Directeur Technique d'une boîte de développement de logiciel. Début 2018, un collègue l'a initié au Bitcoin et à la blockchain. Depuis, il n'a cessé de dévorer tous les livres qu'il a trouvés sur le sujet, de suivre quotidiennement les personnalités influentes de « Bitcoin Twitter » et de regrouper des dizaines d'articles sur le sujet. David souhaite maintenant apporter dans l'espace francophone des outils de vulgarisation au sujet de Bitcoin.